Ange ou Démon ??

Publié le par Nathalie

Depuis la mi-décembre, notre petit ange a parfois eu la capacité de se transformer en véritable petit diable !

Maëlis habituellement si raisonnable, à l'écoute de nos demandes et si naturellement disposée à coopérer avec nous s'est mise du jour au lendemain à nous faire une crise par jour !

Crise de larmes ? Petite colère ? Naaaaaaaan, ça c'est pas du Maëlis ! Depuis sa naissance, Maëlis n'a jamais su "pleurer", Maëlis HURLE, S'EGOSILLE, BRAILLE mais ne chouine pas. En clair, elle fait les choses ou ne les fait pas mais elle n'est jamais dans la demi-mesure...

Alors forcément, ça nous a fait tout drôle, quel contraste !!! Notre adorable puce qui se met dans une rage folle à se rouler par terre, se débattre et refuser toute écoute ni aucune autre approche, on en est restés comme 2 ronds d'flan !

Et puis à la longue ça a commencé à nous user d'endurer ses crises accumulées à notre fatigue... dur dur de rester patient, compréhensif et à l'écoute de ce qu'elle nous exprimait. Elle a réussi à nous mettre en rage 2-3 fois et n'a pas apprécié le résultat, et nous encore moins... :(

Heureusement, depuis quelques jours, cette tendance s'est renversée et chaque jour nous retrouvons un peu plus la petite fille que nous connaissions. Il nous a fallu beaucoup de concertation et de rigueur avec nous même pour mettre en place les conditions d'un retour à la normale mais nous y parvenons !

Notamment nous avons conjugué nos efforts pour :
-> surveiller que son temps de sommeil soit le plus récupérateur possible (en évitant de la laisser veiller trop tard et même le WE où nous étions plus "cool")
-> rétablir un rythme dans la journée qui soit un peu plus "rigide" pour des repaires plus lisibles (petit-déjeuner à table et sans TV même si ça parait moins pratique à papa, douche à heure non négociable, meilleure anticipation de la préparation du repas pour arriver plus tôt au lit, quitte à lire une histoire plus longue vu qu'on est en avance...)
-> imposer à présent qu'elle s'exprime de mieux en mieux une formulation de ses demandes plus nuancée (on ne veut plus l'entendre nous dire "je veux ci, je veux ça", elle apprend à adopter un ton plus respectueux et emploie maintenant des formules comme "je voudrais s'il te plait....")
-> vérifier qu'une proportion suffisante du temps que nous passons avec elle soit du temps agréable pour elle, du bon temps (jeux complices, calins, bisous, chatouilles ou défoulage) et pas seulement du temps ou nous lui demandons d'accomplir les tâches du quotidien "sous contrôle" ou à nous attendre sagement...

Au final, nous réalisons que le plus gros effort vient de nous et ça vaut le coup !!! Maëlis a rapidement retrouvé sa bonne humeur et son entrain pour nous aider, son esprit de coopération est revenu tout naturellement.

Quel soulagement pour nous de constater que son changement de comportement n'était pas irréversible mais surtout quelle prise de conscience de constater l'importance que nous restions attentifs à de tels signaux.

Publié dans Maëlis

Commenter cet article