Une maison pour tous

Publié le par Nathalie

Maëlis s'est habituée à la "nouvelle maison", même si parfois elle demandait si on allait rester toute la journée ici... elle a participé à toutes les étapes : bricolage, déménagement, nettoyage de l'ancienne maison. C'était très important pour qu'elle comprenne ce qui était en train de lui arriver.

Quelques jours avant le déménagement, elle avait saisi que tous les objets voyageraient en carton jusqu'à la nouvelle maison, mais elle se demandait encore :
"et la maison, comment on va faire pour l'emmener ?"

Participer du début à la fin lui a permis de remplacer l'imaginaire qu'elle s'était créé par la réalité et la compréhension des évènements.

Ensuite, j'ai dû partir en déplacerment 1 semaine à Niort pour le travail... à mon retour je l'ai découverte dans la "véranda" avec son papy en train de peindre cette jolie maison pour les oiseaux qu'il lui avait fabriquée. Tout le monde aura sa maison maintenant, et les oiseaux sont des invités de marque dans notre jardin. Ils doivent même guetter la voiture de Papy Toto, signe pour eux qu'ils auront bientôt du pain sec à picorer et encore d'autres aménagements sympas. Maëlis est maintenant prête à entretenir cette relation avec eux même entre les visites de papy....

 
il faut peindre la maison en vert, c'est une couleur qui ne fait pas peur aux oiseaux

Publié dans Jardin

Commenter cet article