Rentrée des classes

Publié le par Nathalie

Nous venons de vivre notre première rentrée des classes !!

Maëlis s'est levée du bon pied même si elle était encore embrumée de sommeil au départ de la maison. Elle s'est préparée avec plaisir, je lui ai fait une tresse, et nous sommes partis à pieds, Maëlis marchant d'un pas décidé et traînant sa "valise" comme elle dit derrière elle.

Nous sommes arrivés en avance devant l'école (elle a la même maladie que moi : très angoissée d'arriver en retard). Nous avons eu le temps de parcourir les listes affichées sur la porte : Maëlis fait partie de la classe verte (petits-moyens) qui est répartie en 2 groupes, elle est bien sûr en petite section. C'est une classe de 25 élèves, un peu plus de 10 par groupe (section) donc. Je suis soulagée qu'elle ne soit pas dans la classe bleue (tout petits-petits) car elle fait une tête de plus qu'eux et j'avais peur qu'elle ne soit embarrassée d'être la plus grande de sa classe...

L'orage gronde pendant que nous attendons, il fait lourd. Les familles affluent, puis les portent s'ouvrent enfin. Nous faisons la queue pour l'inscrire (comme tous les prochains matins) sur la liste des enfants qui mangeront à la cantine à midi, puis nous découvrons son prénom au dessus d'un porte manteau, nous posons son sac et découvrons sa classe.
Plein de jeux, ça ressemble à la crèche, Maëlis commence tout de suite à jouer dans la cuisine et avec d'autres jeux. Nous lui parlons de notre départ mais...
- je veux pas rester toute seule...
- tu n'es pas seule il y a tes copains et la maîtresse et l'autre dame qui s'occupe de vous...
- oui mais je connais personne !

Nous restons donc encore un peu en l'invitant à s'installer à une table de jeux et faire connaissance avec d'autres enfants.

Pendant ce temps, un brouhaha terrible règne dans la classe, quelques enfants hurlent autant qu'ils peuvent qu'ils veulent leur papa ou leur maman... Maëlis se rembrunit... et nous sort :
- je n'ai plus tellement envie de venir à l'école...

Nous la rassurons, c'est vrai que voir les autres en larmes, et surtout le comble, apercevoir des mamans qui nous regardent de dehors derrière la haie en sèchant leurs larmes, il n'y a pas de quoi être très à l'aise... l'ambiance est vraiment lourde !

Nous finissons par convaincre Maëlis de nous accompagner à la porte de sa classe pour nous dire au revoir, elle accepte et nous serre très fort dans ses bras, elle a faim !! (les émotions... ça creuse !) Je lui explique qu'elle doit voir ça avec la maîtresse... Justement la voilà qui vient prendre Maëlis dans ses bras en disant "allez les parents, il faut partir maintenant !" Et elle s'en retourne avec Maëlis qui cette fois craque et éclate en sanglots.

Nous partons vite pour ne pas faire durer le suplice, nous savons que ce genre de larmes du départ est bien vite calmé. Nous la savons dans les bras de la maîtresse qui s'occupe d'elle, c'est l'essentiel.

N'empêche que nous aurions voulu être des petites souris pour savoir comme se passe la suite... mais nous nous interdisons d'observer par la fenêtre de l'extérieur et rentrons directement.
Vivement 16h50 que nous puissions la retrouver !!!

  

Publié dans Maëlis

Commenter cet article

lolotte 29/08/2007 13:30

ahhh la première rentrée!! lucie fait sa rentrée demain et elle est aussi impatiente!! c'est bien que vous ayez pu l'accompagner, moi hélas, je n'avais pas pu l'année dernière, mais olivier avait assuré comme un chef, et puis je me rattrappe cette année, car il s'agit aussi d'une étape, car c'est une nouvelle école!! bisous à vous tous et j'essayerai de vous appeler ce soir!!

Flo 29/08/2007 10:51

ah cette fameuse rentrée. Ce n'est pas facile pour un si petit bout.Nouveau rythme, nouveau bruit, s'habituer à des règles, ne pas pouvoir faire ce que l'on veut. Peut etre ne pas avoir d'écoute lors de son gros chagrin. Peut elle garder son doudou en classe ou au moins dans son sac ?

Nathalie 29/08/2007 12:35

Le sac est gros oui parce que dans la poche principale, il y a :- une tenue complète de rechange,- des baskets (elle est partie en nu-pieds et j'avais peur que le temps tourne à la pluie comme ça se confirme....)- un k-way- son doudou+ dans la poche de devant il y a son goûter.Le manque d'écoute est en effet ce qui m'inquiétait le plus pour cette journée, 2 adultes seulement pour 25 enfants dont plusieurs qui ont de gros besoins (ceux qui hurlaient), pas facile alors de savoir qui elle est et d'être disponible pour elle. C'est pour ça que j'ai attendu qu'elle soit dans les bras de quelqu'un pour partir, pour être sûre qu'elle n'était pas seule dans un coin.Heureusement, en effet, elle a son doudou avec elle ;o)Vivement ce soir !!!

Tata 29/08/2007 10:48

J'en ai presque les larmes au yeux, j'ai l'impression d'y être, dur dur. Mais qu'y a t il dans sa "valise" ? Ca fait gros pour la maternelle ! Bises.