87 ans et demi

Publié le par Nathalie

C'est l'âge auquel Mamie Norina nous a quittés. Ma mamie adorée, ma mamie italienne...

Je partais le samedi matin au train pour aller la voir à l'hôpital, lui amener Maëlis et l'embrasser, l'encourager à se remettre vite... et je n'ai pas eu le temps d'arriver, le 27 octobre au petit matin Mamie s'est éteinte. Elle n'aura même pas su que j'arrivais...

87 ans et demi. Un demi qui compte, un demi qui lui aura permis de savoir que j'attendais un second enfant, que ma soeur faisait construire sa maison... mais il aurait fallu un demi de plus pour voir le bébé naître, pour voir la maison sortir de terre, voir les projets en cours se concrétiser... Et surtout combien de temps en plus pour lui redire tout l'amour que nous n'avions pas encore assez répété, et apprendre d'elle encore tant de choses...

Nous l'avons pleurée en famille, tous unis dans notre chagrin, le coeur réchauffé par nos liens et le partage du même sentiment de perte.

Mamie a eu une belle messe, à la hauteur de sa foi. J'ai tenu à participer à la seule cérémonie religieuse à laquelle désormais je participerai sans doute jamais en y disant ces mots :

Mamie restera pour moi un modèle.
Un modèle de bonté, de générosité et surtout de sincérité dans sa foi. D’amour inconditionnel aussi.
Elle m’a appris la différence entre le bien et le mal, elle m’a appris à pardonner… elle s’est toujours effacée au profit des autres et je ne l’ai jamais entendue dire du mal de qui que ce soit.
Pour quelqu’un d’aussi peu croyant que moi elle restera LA référence positive en matière de religion. L’exemple d’une personne qui a toujours appliqué ce en quoi elle croyait à la lettre, avec toute la tolérance et l’amour de l’autre que sa foi lui dictait… Jamais elle n’a essayé de me convaincre, bien que mon chemin d’athée ait pu la blesser, j’ai toujours regretté de devoir lui imposer cette douleur, mais je garde espoir qu’elle ait su lire en moi et dans mon parcours les traces positives de son influence.
Je ne suis pas croyante mais j’aimerais que plus de croyants du monde lui ressemblent. Il y aurait peut-être plus de diabète sur terre mais on n’entendrait plus parler de guerres… J’ai la sensation qu’elle fait partie des rares personnes qui méritent le fameux paradis pour lequel elle priait humblement, elle qui n’a jamais été pieuse pour la galerie mais dans son cœur qu’elle avait si pur.
Tu as la réponse maintenant Mamie, et peut-être pour la première fois de ma vie, j’ai envie d’y croire pour toi, parce que tu le mérites plus que nous tous.

J'ajoute ci-dessous la prière universelle, adaptée par Véronique (ma cousine) pour Mamie. Merci encore à Fabien, son mari, de l'avoir lue lors de la cérémonie :
Seigneur, regarde avec tendresse Norina qui vient de nous quitter.
Accueille-la, avec Lindo son mari, Irma et Maria ses soeurs, Gino son frère et Ezio son neveu que nous avons connus et aimés et qui l'ont précédée auprès de toi.

(Chant)

Pour la part d'amour que cette mère a reçu des siens et qu'elle a su transmettre à ses descendants.
Pour les peines et les souffrances qu'elle savait supporter et dont elle a su préserver ses enfants, ses petits-enfants et arrière-petits-enfants, nous te remercions seigneur.

(Chant)

Seigneur, nous ne te demandons pas pourquoi Norina nous a quittés, mais nous te remercions de nous l'avoir donnée.
Cette femme pleine de sagesse et d'humanité a su construire une famille solide et unie dans la joie et la douleur.

(Chant)

Seigneur, nous te confions le monde que Norina souhaitait rendre meilleur.
Elle voulait que les hommes apprennent à s'aimer les uns les autres pour que la paix règne.
Ravive la paix que Jésus a promise au coeur de chaque homme.

(Chant)

Publié dans Nathalie

Commenter cet article

isabelle 18/11/2007 21:05

hello Nathalie,
Je me mets au goût du jour en lisant ton blog et je suis très touchée par l'hommage rendu à ta Mamie Norina. Toutes mes pensées vont à elle et à ceux qui nous ont quitté en nous donnant la force de continuer à vivre et à donner la vie.
Bien à toi,
Isabelle (de Genève...)

Nathalie 18/11/2007 21:26

Merci Isabelle, je me souviens avoir lu un hommage qui m'avait également touchée il y a quelques temps dans ta famille, et aujourd'hui j'en comprends d'autant mieux la profondeur...Heureusement, la vie continue et elle nous pousse en avant sans relâche !BisousNath

lolotte 04/11/2007 19:58

ma thanie, tu connais mon ressenti et à quel point la perte de mamie Norine m'affecte aussi !!! j'aurai tant aimé que mes bras t'accueillent et accueillent ta souffrance et tes pleurs!! Lucie dit à juste titre qu'il y a une petite étoile de plus qui brille dans le ciel quand une personne que l'on aime meurt!! et mamie Norina a sa petite étoile qui brille et qui nous protège du haut de son paradis...Mamie Norina, "que tu es belle sur cette photo", "tu resteras à jamais belle et merveilleuse"Nous vous embrassons très très fort!!lolo

Nathalie 10/11/2007 18:01

Merci ma Lolo, Je comprends mieux ce que tu as traversé récemment depuis ça...

claire 04/11/2007 11:53

C'est avec une grande émotion que je viens de lire ton message....La bonté dont tu parles dans tes mots on l'a lit sur son visage...je sais à quel point vous étiez lié avec ta grand-mère, et je comprends les sentiments que tu dois ressentir actuellement. Mais chaque personne doit un jour partir et il faut se dire que ta mamie a eu le bonheur de voir ses petits enfants et arrières petits enfants heureux et en bonne santé et je pense que c'est tout ce qui compte. Je te serre moi aussi fort fort fort dans mes bras et je veux que tu saches que je pense très fort à toi et à ta famille. Je t'embrasse.

Nathalie 10/11/2007 18:00

Merci pour tes mots, il me vont droit au coeur...

Flo 03/11/2007 11:38

Avec quelle émotion, je lis ton message et ta tristesse.  Tu nous as prévenu en partant. Je suis triste pour toi pour la perte chère à ton coeur. Elle restera toujours pres de toi de là où elle est.Bisous. Je te serre dans mes bras à distance

Nathalie 03/11/2007 12:04

Merci, cet article est un bien faible reflet de mes sentiments, mais je sais que tu fais partie de ceux qui le comprennent. Je prends ton câlin même à distance.

Christelle 03/11/2007 11:27

Merci pour ces mots que tu as si justement écris. Ils sont sortis de ton coeur mais sont aussi une fidèle traduction du mien. Merci d\\\'avoir su dire ce que je n\\\'ai pas su dire moi même.

Nathalie 03/11/2007 12:01

Je t'en prie, je sais bien que tu partage les mêmes sentiments que moi, et ça me console si j'ai pu dire les mots que tu ressentais.N'oublie pas de "lâcher" ce qui doit l'être et avec les personnes qui en ont besoin...