Couches lavables

Le choix des couches lavables est à la fois économique et écologique. Mon but n'est pas de vous en faire la démonstration chiffrée, d'autres sites ou ouvrages en font une démonstration incontestable, mais juste de vous faire partager notre expérience.

J'ai connu les couches lavables grâce à Florence et au départ je ne me voyais pas les utiliser ! Je trouvais la démarche honorable, voire courageuse, mais laver des couches pleines de caca... très peu pour moi !

Et puis comme pour beaucoup d'autres choses, j'ai cheminé, j'ai réfléchi, j'ai recueilli l'avis de Stéphane et nous nous sommes lancés !

L'une des phrases qui m'ont le plus motivée :

"Ne jetez plus votre argent, lavez-le !"

Cette phrase résume bien les 2 aspects des lavables : l'aspect économique qui évite un gaspillage énorme, et l'aspect écologique de la réduction de nos déchets et qui entre dans la continuité des efforts que nous faisons en recyclant un maximum et en compostant.

Ensuite, je suis assez contente du fait que Léana ne reste pas 24h/24h les muqueuses en contact avec les produits chimiques contenus dans les couches jetables pour garantir leur absorption. Je constate déjà en tant que femme que porter des serviettes hygiéniques jetables fabriquées dans le même principe pendant plusieurs jours de suite devient vite très désagréable : la peau s'irrite, les mycoses sont favorisées... A ce sujet j'ai pour moi-même réglé le problème en utilisant dorénavant une Mooncup.

Grâce à Florence donc, j'ai pu démarrer avec les lavables sans faire un gros investissement. En effet, elle m'a prêté un lot de couches qui nous a permis de découvrir le système des lavables et de devenir convaincus par la méthode avant d'avoir à dépenser la somme nécessaire à l'équipement de base.
C'est un avantage énorme car l'investissement de base est important. Les lavables sont très économiques sur la durée, mais au départ il faut acheter presque d'un coup une quantité de couches suffisante pour tourner, et ceci peut être décourageant quand on n'est pas sûr d'aller au bout de l'idée.



Les couches prêtées par Florence sont des couches "classiques". C'est à dire qu'elles sont composées d'une couche en tissu pour la partie absorbante + une culotte de protection imperméable pour éviter les fuites.





D'abord la couche en tissu pour l'absorption

Puis la culotte de protection imperméable

Par l'intermédiaire de ma liste de naissance, j'ai reçu en cadeau un "kit découverte couches lavables". Il s'agit de 2 couches dites TE1 (Tout En 1). Il s'agit d'une couche dont la partie extérieure est imperméable et l'intérieur en tissu doux pour les fesses. Il y a une poche dans laquelle on place un ou plusieurs "inserts" qui font l'absorption de la couche.

Ces couches sont très pratiques car elles ressemblent aux jetables pour la façon de les mettre en place. Elles sont donc faciles à utiliser même pour des personnes qui ne sont pas très à l'aise avec le principe des couches lavables (certains papas, nounous, famille...).

Mon équipement...


A la suite de ce test très concluant avec les TE1 du kit découverte (qui comportait une Bumgenius et un Fuzzi Bunz), je commence à m'équiper de mon propre lot de couches :

Happypoo (TE1 5-10kg)


L'intérieur est pelucheux tout doux


Du plus belle effet
sous une petite robe !

Couche classique en bambou (Panda Bambou)


Cette couche nécessite une culotte de protection

 
Fuzzi Bunz (TE1 à poche taille Médium 6-11kg)


L'insert est en microfibre super absorbant

 
Bumgenius Onesize V3
(TE1 à poche allant de la naissance à la propreté)

Fournie avec 2 inserts microfibre très absorbants
 
 

Après une démonstration de la gérante de Maman Bio (une boutique Bordelaise) je passe commande de quelques couches spéciales nuits et 2 couches de jour pour essayer :

Double nature 3-15 kg (nécessite une culotte de protection)

Elle dispose d'un grand insert à pressionner une fois plié

Bien O Sec (TE1 4-10kg)

Elle dispose d'un insert à plier
 

Culotte de protection Lulu Nomade (3-8kg)



Lulu Dodo 4-14 kg (couche classique
nécessitant une culotte de protection)

L'intérieur est en polaire pour l'effet au sec et elle dispose d'un insert qui peut être ajouté dans la poche

Parlons lavage...

Pour le moment les selles de Léana sont liquides et du fameux jaune d'or des bébés allaités... parfois des cacas explosifs, atomiques qui débordent partout !! Le problème était le même avec les jetables...
Pour les nettoyer, je rince les couches souillées de caca pour enlever le plus gros de ce qui est en surface. Ensuite je stocke les couches à sec dans un seau. Je les lave en machine à 40° avec une dose de lessive liquide (verte) renforcée par l'action des boules de lavage + du vinaigre blanc en guise d'adoucissant et quelques gouttes d'huiles essentielles d'arbre à thé.
Les couches ressortent propres, parfois il reste une légère coloration orangée à cause des selles qui teintent beaucoup le tissu, mais dans ce cas le séchage au soleil fait des miracles !

Donc le travail n'est pas si terrible... un petit rinçage au moment du change, tout verser dans la machine et appuyer sur le bouton "Marche" ça peut aller !

Et après ces débuts prometteurs où en sommes nous ?

Quelques mois ont passé, Léana a grandi : elle a 1 an maintenant !
Les couches à taille sont devenues trop petites, mais heureusement, le marché de l'occasion est très actif dans les lavables, j'ai donc très facilement réussi à revendre toutes les couches que je n'utilisais plus sur ebay !

J'ai conservé uniquement les TE1 pour le jour (Bumgenius et Fuzzi Bunz dans un premier temps) ainsi que les Lulu Dodo pour la nuit.
Finalement, personne n'étant très à l'aise avec les couches à pressions, j'ai fini par revendre également toutes mes Fuzzy Bunz (pourtant excellentes par ailleurs).

Il ne me reste donc plus qu'un gros lot de Bumgenius Onesize (une vingtaine environ, je n'ai pas le compte précis) et 3 Lulu Dodo 4-14 kg (toujours celles du début, elles vont toujours) avec 2 culottes de protections : une Lulu Nomade que j'adore et une autre moins chère de Popolini nulle comme tout mais qui dépanne (elles par contre ne sont pas évolutives donc j'ai dû revendre les trop petites pour en acheter 2 nouvelles).

Avec ce lot de couches, nous faisons donc une lessive tous les 3 jours. La nounou s'y est bien habituée malgré ses angoisses du début (surtout pour les selles). Elle stocke les couches sales dans le sac prévu à cet effet, et chaque soir nous les transvasons dans notre seau à couches où elles sont stockées à sec, mis à part un rinçage des couches souillées de selles et des couches de nuit fortement chargées d'urines.
Nous n'utilisons pas de feuilles jetables, elles irritent la peau et finalement les selles se décrochent très facilement de la suédine, donc je n'en vois pas l'utilité.

Nous utilisons occasionnellement des couches jetables écologiques pour les déplacements, les longues sorties, pour ne pas traîner avec nous un sac de couches sales. Le reste du temps c'est lavable à 100%, à tel point que maintenant, quand on met une jetable à Léana, Maëlis nous demande pourquoi on met une couche "pas normale" à Léana !! J'adore !!